Chasse aux orages

Chasse aux orages du 19 mai 2015

Orage du 19 mai 2015 à St-Bruno, Lac-Saint-Jean
Laurent Silvani
Écrit par Laurent Silvani

Et c’est partie, ma première chasse aux orages de la saison. Après un après-midi orageux et au bureau, j’ai pu enfin voir mes premiers éclairs et ma première structure orageuse de l’année. Mais pour cela il a fallut rencontre une belle ligne d’orages au Lac-Saint-Jean. Mon pilote, André, et moi sommes allés à St-Bruno pour accueillir les orages. Un faible potentiel de tornade était présent, d’ailleurs on y voyait pas mal de rotation dans l’air.

On a attendu sur place jusqu’à que la pluie se mette de la partie, on a ensuite décidé de reprendre les devants de la ligne orageuse en descendant en direction de La Baie, qui finira notre journée avec un coucher de soleil et une ambiance tout à fait extraordinaire.

Au sujet de l'auteur

Laurent Silvani

Laurent Silvani

Photographe et observateur volontaire pour Environnement Canada.

3 commentaires

  • pourquoi il n’y a plus autant de gros orages maintenant. quand j’étais petite, c’était l’enfer les soirs d’orages (je suis née en 70). on parle d’arbres qui tombaient, etc…

    depuis plusieurs années, ce n’est que quelques boom et quelque éclairs. j’habite st-lambert-de-lauzon et l’an passé, la seule fois où il y a eu des éclairs et des boom était le 24 novembre pendant qu’il neigeait.

    j’aime voir ce phénomène mais on dirait qu’il ne se passe plus rien dans mon coin.

    je ne veux pas voir des gens tués par des tempêtes mais que ce passe-t-il??

    • Malheureusement je ne suis pas au Québec depuis assez longtemps, mais à en voir les statistiques de temps violent, cela ne semble pas s’atténuer. Dans votre coin, je ne sais pas, c’est peut-être une question de chance/malchance, car je peux vous garantir qu’il y a eu bien plus d’un orage l’année dernière 😉

  • Merci Antoine,un peu long peut eatre ceci demande donc une ptitee explication.Cette se9quence a e9te9 re9duite de moitie9 car l’original fait 18 minutes.Le temps de me lever est d’installer le mate9riel, j’ai manque9 la partie la plus violente de l’orage, mais je trouve tre8s inte9ressante la variation de cette ambiance qui fait bien ressentir le passage cet orage qui s’e9loigne lentement. Le tout ponctue9 de tentatives des Grenouilles rieuses.Philippe

Laissez-nous un commentaire